Impacts météoritiques à l’origine de la dynamo primitive de la Lune

Impacts météoritiques à l’origine de la dynamo primitive de la Lune


L’Observatoire royal de Belgique participe à une étude interdisciplinaire aux frontières de la mécanique des fluides et la géophysique de la Lune pour expliquer le champ magnétique lunaire. Les chercheurs montrent dans leur article dans Nature que le champ magnétique lunaire passé est dû aux écoulements fluides engendrés par les changements instantanés du taux de rotation de la Lune suite aux impacts météoritiques les plus importants.

En lire plus ici et sur le site de Nature (p.215)

Partager cet article