Un océan liquide à l’intérieur de Titan

Un océan liquide à l’intérieur de Titan


Des scientifiques américains et européens ont récemment estimé l’obliquité et le moment d’inertie de Titan, le plus grand satellite de Saturne, à partir des données radar et gravitationnelles obtenues par la sonde Cassini. Les scientifiques supposent que Titan est dans un état d’équilibre appelé Etat de Cassini. En effet Titan est en rotation synchrone, tout comme la Lune, pour laquelle l’état de Cassini a été défini. Cet état relie l’obliquité avec le moment d’inertie. Si on suppose que Titan est entièrement solide, les estimations pour l’obliquité et le moment d’inertie semblent incompatibles. Quatre scientifiques de l’Observatoire (Rose-Marie Baland, Tim Van Hoolst, Marie Yseboodt, et Ozgur Karatekin) ont étendu l’état de Cassini à un satellite ayant une océan interne global composé essentiellement d’eau liquide, sous une coquille de glace solide, et en considérant les couplages gravitationnels et de pression qui surviennent alors entre les différentes couches. Avec ce nouveau modèle pour l’état de Cassini, l’accord entre les estimations pour l’obliquité et le moment d’inertie est meilleur, ce qui renforce la possibilité de la présence d’un océan liquide à l’intérieur de Titan.

L’article: http://arxiv.org/abs/1104.2741

Partager cet article