Un trésor inattendu : 1700 pages manuscrites sur les tremblements de terre du XIXe siècle

Un trésor inattendu : 1700 pages manuscrites sur les tremblements de terre du XIXe siècle


1700 pages manuscrites sur les tremblements de terre du XIXe siècle, c’est le trésor inattendu découvert par des scientifiques de l’Observatoire royal de Belgique et de l’Université de Cologne dans les archives de Duisbourg (Allemagne).

Ces documents originaux couvrent un territoire situé à la frontière entre l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas et sont composés de lettres ainsi que, plus étonnant, de questionnaires macrosismiques officiels envoyés par les autorités prussiennes à leurs bourgmestres. Ces enquêtes inconnues jusqu’à présent n’avaient encore fait l’objet d’aucune étude moderne.
L’annonce de cette découverte et les premiers résultats d’analyse sont publiés dans la revue américaine Seismological Research Letters. L’examen complet des 1700 pages pourrait certainement accroître la connaissance de la sismicité du XIXe siècle dans cette région à la condition qu’un financement soit trouvé pour supporter la recherche. Une meilleure connaissance des effets des séismes du passé est essentielle pour atténuer les risques sociaux, industriels et économiques de futurs tremblements de terre dans nos régions

two one

 

 

 

 

 

 

 

À gauche : questionnaire macroséismique rempli par le bourgmestre de Niederzier. À droite :lettre de Düren décrivant les effets de l’important séisme survenu le 26 août 1878

Référence : E. Knuts, K.‐G. Hinzen, S. K. Reamer and T. Camelbeeck, A Nineteenth‐Century National Prussian Macroseismic Questionnaire, Seismological Research Letters, DOI: https://doi.org/10.1785/0220170199, publié en ligne le 6 décembre 2017.

Partager cet article