Une équipe Belgo-Franco-Allemande identifie une nouvelle application d’une méthode sismique pour surveiller les ressources souterraines en eau

Une équipe Belgo-Franco-Allemande identifie une nouvelle application d’une méthode sismique pour surveiller les ressources souterraines en eau


Son innovation : utiliser le bruit sismique généré par les océans et qui se propage tout autour du monde pour mettre en évidence des changements infimes dans les vitesses de propagation des ondes sismiques dans un aquifère. Une diminution (ou augmentation) des ressources en eau est couplée à une accélération (ou ralentissement) de la vitesse des ondes sismiques dans les couches géologiques.

Après trois ans de recherche, l’équipe dirigée par le Dr Thomas Lecocq, sismologue à l’Observatoire royal de Belgique, a identifié une nouvelle méthode complémentaire aux observations hydrologiques existantes. Pour ce faire, les chercheurs ont analysé 30 ans de données sismiques, soit la série temporelle la plus longue issue d’un réseau sismique installé dans le sud-est de l’Allemagne en 1976 et qui est toujours opérationnel aujourd’hui. Les résultats de leur étude montrent qu’il est possible d’utiliser un réseau sismique pour surveiller l’état de la croûte terrestre à une échelle inaccessible jusqu’à aujourd’hui, ce qui comble ainsi le vide qui existait entre les observations menées à un niveau local (par piézomètres et gravimètres) et régional (via satellites).

L’équipe se compose d’un hydrogéophysicien de l’Université de Rennes (L. Longuevergne) ainsi que de sismologues de l’Université de Grenoble-Alpes (H.A. Pedersen et F. Brenguier) et de l’institut fédéral allemand des géosciences et ressources naturelles (K. Stammler).

Cette étude a été publiée dans la revue Nature Scientific Reports le vendredi 27 octobre 2017 en « Open Access CC-BY ». Les données et les méthodes utilisées sont toutes « Open ».

Thomas Lecocq, Laurent Longuevergne, Helle Anette Pedersen, Florent Brenguier and Klaus Stammler. “Monitoring Ground Water Storage at Mesoscale Using Seismic Noise: 30 Years of Continuous Observation and Thermo-Elastic and Hydrological Modeling.” Scientific Reports 7, no. 1 (October 27, 2017): 14241.

Lien direct: http://rdcu.be/xK5R

Contact :

Thomas LECOCQ
Email: Thomas.Lecocq@oma.be
Tél: +32 2 373 03 16

Partager cet article