Décembre 2018


AVIS IMPORTANT : Pour obtenir l'heure officielle, ajouter UNE heure aux heures indiquées ci-dessous (en Temps Universel UT pour Uccle)

Phénomènes célestes intéressants

1 Début de l’hiver météorologique et de l’année climatologique 2019
2 Vénus (-4,6) en plus grande fraction éclairée à 0 h
3 Mars (+0,0) en quadrature orientale, à 90° à l’est du Soleil, à 1 h
La Lune à 7° au nord de l’étoile Spica (+1,2) à 4 h (dans le voisinage de Vénus)
La Lune en conjonction à 3°38’ au nord de Vénus (-4,6) à 19 h
5 Mince croissant de Lune à rechercher au-dessus de l’horizon sud-est à l’aide de jumelles à 8° de Mercure (+1,0) vers 6 h 50 m (A Uccle : lever de Lune à 5 h 00 m et lever du Soleil à 7 h 28 m)
La Lune en conjonction à 2° au nord de Mercure (+1,0) à 21 h
Neptune (+7,9) en quadrature orientale, à 90° à l’est du Soleil, à 22 h
6 Mercure stationnaire dans la constellation de la Balance à 20 h
7 Nouvelle Lune à 7 h 20 m
Mars (+0,1) en conjonction très serrée à 0°02’ au nord de Neptune (+7,9) à 15 h (mais déjà à 0°07’ le soir vers 18 h)
La petite planète (433) Eros (+9,6) en opposition à 17 h dans la constellation Camelopardalis (La Girafe) à une déclinaison élevée +62° avant de se retrouver le 29 décembre dans celle de Persée [Plus courte distance à la Terre : 0,2086 unité astronomique (ua) soit 31,206 millions de kilomètres le 15 janvier 2019 avec une magnitude (+9,1)]. Pour rappel, Eros est une petite planète exceptionnelle se trouvant à l’intérieur de l’orbite de Mars lors de son passage à proximité de son périhélie.
8 La petite planète (40) Harmonia (+9,4) en opposition avec le Soleil à 19 h
9 La Lune en conjonction non observable à 1°08’ au nord de Saturne (+0,5) à 5 h (Première d’une série d’occultations de Saturne qui se terminera le 29 novembre 2019)
10 La Lune en conjonction à 0°44’ au nord de Pluton (+14,5) à 4 h
Du 4 au 17 décembre, période optimale pour l’observation en seconde partie de nuit de l’essaim de météores des Géminides (étoiles filantes) avec un maximum théorique d’activité prévu approximativement le 14 décembre vers 12 h (dans des conditions d’observation moyennes : fraction illuminée de Lune 0,45)
12 La Lune à l’apogée (à 405 177 km de la Terre – Diamètre apparent : 29’29’’) à 12 h
14 La Lune en conjonction à 2°59’ au sud de Neptune (+7,9) à 14 h
La Lune en conjonction à 3°33’ au sud de Mars (+0,2) à 23 h (A regarder le soir à l’ouest)
15 Premier Quartier de Lune à 11 h 49 m
Mercure (-0,3) en plus grande élongation du matin, 21°16’ à l’ouest du centre du disque du Soleil, à 12 h
16 La comète périodique 46P/Wirtanen au plus près de la Terre à 0,078 ua soit 12 millions de kilomètres (A surveiller : magnitude éventuelle prédite : +3,5 !)
18 La Lune en conjonction à 5°00’ au sud d’Uranus (+5,7) à 4 h
Occultation rasante de l’étoile SAO 110493 (+7,4) au bord sombre de la Lune à proximité immédiate d’une ligne passant par Hensies, Louvain et Kaulille vers 20 h 56 m
19 Occultation rasante de l’étoile 73 Ksi2 Cet (+4,3) au bord éclairé de la Lune à proximité immédiate d’une ligne passant par Avesnes-sur-Helpe (F), Givet (F) et Houffalize vers 1 h 01 m
20 Jupiter (-1,7) à 5° au nord de l’étoile Antarès (+1,2) à 2 h
21 La Lune à 2° au nord de l’étoile Aldébaran (+0,9) à 8 h
Mercure (-0,4) en conjonction à 0°52’ au nord de Jupiter (-1,7) à 15 h (A observer au matin bas au-dessus de l’horizon sud-est avant le lever du jour dans le voisinage de l’étoile Antarès (+1,2))
Occultation rasante de l’étoile 104 Tau (+5,0) au bord éclairé de la Lune à proximité immédiate d’une ligne passant par Charleville-Mézières (F), Champlon et Elsenborn vers 19 h 41 m
Solstice d’hiver : le centre du disque solaire atteint la longitude 270°00’00’’ et sa plus grande déclinaison australe (-23°26’07’’), par définition le début de l’hiver astronomique – jours les plus courts dans l’hémisphère boréal de la Terre – à 22 h 23 m. A cet instant, le Soleil entre dans le signe du Capricorne alors qu’il est passé de la constellation d’Ophiuchus dans laquelle il se trouvait depuis le 30 novembre dans la constellation du Sagittaire le 18 décembre
22 Le planétoïde numéro 163899 (Désignation provisoire 2003SD220) (+13 ?) à 0,01890 ua soit 2,827 millions de kilomètres de la Terre (sept fois la distance moyenne de la Terre à la Lune) à 1 h
Pleine Lune à 17 h 49 m (parfois appelée populairement Pleine Lune de mi-décembre ou de mi-hiver ou encore super Lune parce que, tandis que le Soleil se trouve proche de sa position d’hiver sur l’écliptique, la Lune se retrouve quant à elle juste à l’opposé, c’est-à-dire proche du lieu de la position du Soleil en été. Pas de quoi s’étonner dès lors que cette Pleine Lune de mi-décembre se comporte de nuit comme le Soleil de jour à la « mi-été » et qu’en milieu de nuit du 22 au 23 décembre, la Lune se retrouve très haute dans le ciel. Pour information à la latitude d’Uccle : lever de Lune (22) à 15 h 45 m et coucher (le 23) à 7 h 03 m soit une durée de 15 h 18 m, et lever de Lune (23) à 16 h 44 m et coucher (le 24) à 8 h 11 m, soit une durée de 15 h 27 m soit dans les deux cas, pendant un peu moins de 16 heures visible au-dessus de l’horizon.
24 La Lune à 8° au sud de l’étoile Pollux (+1,2) à 7 h
La Lune au périgée (à 361 061 km de la Terre – Diamètre apparent : 33’06’’) à 10 h
26 La Lune à 3° au nord de l’étoile Régulus (+1,3) à 17 h
28 La petite planète (6) Hebe (+8,4) en opposition avec le Soleil à 2 h
Occultation rasante de l’étoile SAO 118892 (+6,7) au bord éclairé de la Lune à proximité immédiate d’une ligne passant par Valenciennes (F), Gedinne et Arlon vers 2 h 51 m
29 Dernier Quartier de Lune à 9 h 34 m
30 La Lune à 7° au nord de l’étoile Spica (+1,2) à 10 h

Visibilité des planètes

Visibles à l’œil nu : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne
Difficiles à observer : Uranus, Neptune

Mercure (+3,0/-0,4), en plus grande élongation ouest le 15, le matin au-dessus de l’horizon sud-est successivement dans les constellations de la Balance, du Scorpion et d’Ophiuchus, se lève le 1 à 6 h 30 m, le 15 à 5 h 42 m et le 31 à 6 h 33 m soit respectivement 0 h 53 m, 1 h 56 m et 1 h 12 m avant le Soleil
Vénus (-4,6/-4,5), le matin au-dessus de l’horizon sud-est d’abord dans la constellation de la Vierge et ultérieurement dans celle de la Balance à partir du 13, se lève le 1 à 3 h 40 m, le 15 à 3 h 30 m et le 31 à 3 h 43 m
Mars (-0,0/+0,4), le soir au-dessus d’abord de l’horizon sud et ultérieurement sud-ouest jusqu’à son coucher d’abord dans la constellation de la Vierge et ultérieurement dans celle des Poissons à partir du 21, passe au méridien le 1 à 17 h 48 m, le 15 à 17 h 26 m et le 31 à 17 h 01 m
Jupiter (-1,7/-1,8), le matin à partir du 13 décembre environ au-dessus de l’horizon sud-est dans la constellation d’Ophiuchus, se lève le 1 à 7 h 00 m, le 15 à 6 h 21 m et le 31 à 5 h 36 m soit respectivement 0 h 23 m, 1 h 17 m et 2 h 09 m avant le Soleil
Saturne (+0,5/+0,5), le soir jusqu’au milieu du mois environ au-dessus de l’horizon sud-ouest en disparition progressive dans le feu du Soleil dans la constellation du Sagittaire (avant sa conjonction avec le Soleil le 2 janvier 2019), se couche le 1 à 17 h 36 m, le 15 à 16 h 48 m et le 31 à 15 h 54 m soit respectivement 1 h 56 m, 1 h 11 m et 0 h 08 m à peine après le Soleil
Uranus (+5,7/+5,8), une grande partie de la nuit au-dessus de l’horizon jusqu’à son coucher dans la constellation des Poissons, passe au méridien le 1 à 20 h 49 m, le 15 à 19 h 53 m et le 31 à 18 h 49 m
Neptune (+7,9/+7,9), le soir au-dessus d’abord de l’horizon sud puis sud-ouest jusqu’à son coucher dans la constellation du Verseau, se couche le 1 à 23 h 30 m, le 15 à 22 h 34 m et le 31 à 21 h 33 m

Pour ceux qui veulent en savoir plus :

Annuaire de l'Observatoire Royal de Belgique

Ephémérides astronomiques  de la Société Royale belge d'Astronomie, de Météorologie et de Physique du Globe SRBA


Retour aux questions.
Contact Nederlands Mis à jour le 6 décembre 2018 par HL