Juillet 2019


AVIS IMPORTANT : Pour obtenir l'heure officielle, ajouter DEUX heures aux heures indiquées ci-dessous (en Temps Universel UT pour Uccle)

Phénomènes célestes intéressants

2 Éclipse totale de Soleil, invisible en Europe, de 16 h 55 m à 21 h 51 m
Nouvelle Lune à 19 h 16 m
4 La Terre à l’aphélie – au plus loin du Soleil – ou le Soleil à l’apogée – au plus loin de la Terre - à 1,016754 unité astronomique (ua) soit 152 104 233 kilomètres à 22 h
5 La Lune au périgée (à 363 726 km de la Terre – Diamètre apparent : 32’51’’) à 5 h
6 La Lune à 3° au nord de l’étoile Régulus [Alpha Leo (+1,3)] à 2 h
7 Mercure stationnaire à 4 h
Mercure à 4° au sud de Mars à 14 h (non observable)
9 Premier Quartier de Lune à 10 h 55 m
Saturne (+0,1) en opposition avec le Soleil à 17 h – dès lors observable pendant toute la durée de la nuit – mais seulement à 17° au-dessus de l’horizon sud et par ailleurs au plus près de la Terre à 9,0328 ua soit 1351,288 millions de kilomètres (NB : Anneaux encore largement ouverts comme au cours des deux dernières années avec contour de l’anneau extérieur quasi visible dans sa totalité masquant les régions du pôle sud de la planète)
La Lune à 7° au nord de l’étoile Spica [Alpha Vir (+1,2)] à 18 h
13 Mars (+1,8) à ½° au sud de l’amas stellaire ouvert M44 (Praesepe) à 7 h
La Lune à 1½° au nord de Jupiter (-2,5) à 20 h (au voisinage de l’étoile Antarès [Alpha Sco A (+1,2)])
14 La planète naine (134340) Pluton (+14,5) en opposition avec le Soleil – dès lors observable pendant une très grande partie de la nuit – dans la constellation du Sagittaire à 15 h et, par ailleurs, au plus près de la Terre à 32,8215 ua soit 4910,027 millions de kilomètres le 12 juillet
J IV (Callisto) en « conjonction supérieure » à 4’’ au sud du disque de Jupiter (-2,5) à 22 h 31 m
16 La Lune en conjonction non observable à 0,2° de Saturne à 7 h (sous l’horizon)
Éclipse partielle de Lune, en (grande) partie visible en Belgique, du [16] 18 h 42 m au [17] 0 h 19 m – [Données pour Uccle : Grandeur de l’éclipse : 0,658 – Entrée dans la pénombre : 18 h 42,1 m – Lever de Lune à Uccle : 19 h 51,2 m / Hauteur : 0° - Entrée dans l’ombre : 20 h 01,3 m / +1° - Maximum de l’éclipse : 21 h 30,7 m / +10° - Sortie de l’ombre : 23 h 00,1 m / +16° - Lune au méridien à Uccle : 23 h 53,7 m / +17° - Sortie de la pénombre : 0 h 19,4 m / +16°]
Pleine Lune à 21 h 38 m
19 La petite planète (1) Cérès (+8,0) stationnaire dans la constellation de la Balance à 17 h
20 Il y a 50 ans : le 20 juillet 1969 à 20 h 17 m 42 s UT, atterrissage de Neil Armstrong (1930-2012) et d’Edwin Aldrin (1930) à bord du module lunaire de la mission américaine Apollo 11 à la surface de la Lune (Mer de la Tranquillité), suivi quelques heures plus tard, le 21 juillet 1969 à 2 h 56 m 20 s UT du premier pas historique de Neil Armstrong sur la surface lunaire.
La Lune à l’apogée (à 405 481 km de la Terre – Diamètre apparent : 29’28’’) à 24 h
21 Mercure en conjonction inférieure avec le Soleil – dès lors non observable – à 13 h
23 Le Soleil entre dans le signe du Lion à 2 h 50 m alors qu’il est passé de la constellation des Gémeaux dans laquelle il se trouvait depuis le 21 juin dans la constellation du Cancer le 21 juillet
25 Dernier Quartier de Lune à 1 h 18 m
27 La Lune à 9° au sud de l’amas stellaire ouvert des Pléiades (M45) à 3 h
28 La Lune à 2° au nord de l’étoile Aldébaran [Alpha Tau (+0,9)] à 1 h
31 Mince croissant de Lune au-dessus de l’horizon nord-est vers 3 h 30 m, 24 heures avant l’instant de la Nouvelle Lune (A rechercher à l’aide d’une paire de jumelles : observation difficile avec Mercure un peu plus bas sur l’horizon comme repère – A Uccle, levers de Lune à 2 h 54 m, de Mercure à 3 h 15 m et du Soleil à 4 h 07 m avec une durée du crépuscule civil de 40 minutes !)
Mercure stationnaire à 19 h

Visibilité des planètes

Visibles à l’œil nu : Jupiter, Saturne
Difficiles à observer : Mercure, Vénus, Uranus, Neptune
Inobservable : Mars

Mercure (+1,1/+2,3), en conjonction avec le Soleil le 21, très difficilement peut-être dans les tout derniers jours du mois quelques minutes à peine au-dessus de l’horizon est dans le crépuscule du matin dans la constellation des Gémeaux, se lève le 1 à 5 h 44 m, le 15 à 5 h 03 m et le 31 à 3 h 15 m soit respectivement 2 h 11 m et 1 h 17 m après et 0 h 52 m avant le Soleil
Vénus (-3,9/-3,9), en début de mois seulement à l’aide d’une paire de jumelles bas au-dessus de l’horizon est-nord-est principalement dans la constellation des Gémeaux mais trop rapprochée (à moins de 10°) du Soleil à partir du milieu du mois, se lève le 1 à 2 h 42 m, le 15 à 3 h 03 m et le 31 à 3 h 42 m soit respectivement 51 min, 43 min et 25 min avant le Soleil
Mars (+1,8/+1,8), trop rapprochée du Soleil sur le ciel pendant tout le mois, passe au méridien le 1 à 13 h 14 m, le 15 à 12 h 55 m et le 31 à 12 h 33 m, dès lors non observable
Jupiter (-2,6/-2,5), en première partie de nuit au voisinage de l’étoile Antarès [Alpha Sco A (+1,2)] dans la constellation d’Ophiuchus, passe au méridien le 1 à 22 h 07 m, le 15 à 21 h 06 m et le 31 à 20 h 00 m
Saturne (+0,1/+0,1), en opposition avec le Soleil le 9 (mais seulement à 17° de hauteur au-dessus de l’horizon sud) – dès lors observable pendant toute la durée de la nuit - dans la constellation du Sagittaire, passe au méridien le 1 à 0 h 25 m, le 15 à 23 h 22 m et le 31 à 22 h 13 m
Uranus (+5,8/+5,8), une grande partie de la nuit au-dessus de l’horizon est-sud-est dans la constellation du Bélier, se lève le 1 à 0 h 12 m, le 15 à 23 h 15 m et le 31 à 22 h 13 m
Neptune (+7,9/+7,8), une grande partie de la nuit au-dessus de l’horizon sud-est dans la constellation du Verseau, se lève le 1 à 22 h 47 m, le 15 à 21 h 52 m et le 31 à 20 h 49 m

Pour ceux qui veulent en savoir plus :

Annuaire de l'Observatoire Royal de Belgique

Ephémérides astronomiques  de la Société Royale belge d'Astronomie, de Météorologie et de Physique du Globe SRBA


Retour aux questions.
Contact Nederlands Mis à jour le 24 juin 2019 par HL