Quand tombe Pâques?

La fête de Pâques trouve son origine dans la religion juive. La religion chrétienne a repris Pâques et d'autres fêtes (comme la Pentecôte) parce que les dates importantes de la vie du Christ, décrites dans la Bible, correspondent à des fêtes juives. A Pâques, les Chrétiens fêtent la Résurrection du Christ alors que les Juifs commémore l'Exode de leur peuple. Les dates ne tombent pas en même temps.

Le calcul de Pâques, aux premiers siècles du christianisme, n'était pas univoque. C'est seulement au VIIIe siècle que des règles générales, basées sur ce qui avait été proposé en 325 au concile de Nice, furent prises. La formule simple pour la règle de Pâques est la suivante: Pâques tombe le dimanche qui suit la première Pleine Lune du printemps. Une Pleine Lune le premier jour du printemps compte aussi, sauf si la première Pleine Lune du printemps tombe un dimanche. Dans ce cas, Pâques est fêté le dimanche suivant.

Les deux éléments astronomiques, le début du printemps et la Pleine Lune peuvent être déterminés très précisément grâce à la théorie moderne de la perturbation. Le mouvement de la Terre et de la Lune sont d'ailleurs sujets aux perturbations des autres planètes et ces petites déviations ont une influence perceptible. Il ne faut pas oublier non plus que les orbites ont une forme elliptique et que l'orbite de la Lune présente une inclinaison par rapport au plan de l'écliptique. Il va de soi que les Pères de l'Eglise et leurs astronomes-calculateurs ne pouvaient prévoir ces finesses. De plus, on désirait une certaine régularité dans les dates de Pâques afin d'avoir des prévisions quelque peu faisable. Ainsi, naquit la règle de la Pâque chrétienne (la Pâque ecclésiastique). Ici, le printemps commence toujours le 21 mars et la Pleine Lune est calculée d'après une règle selon laquelle les phases de la Lune se répètent parfaitement tous les 19 ans en ce qui concerne les dates dans le courant de l'année. L'astronome grec Méton l'avait déjà découvert au Ve siècle av. J.C. et c'est pourquoi cette période fut appelée le cycle métonique. Malgré quelques heures, qui se sont accumulées au cours des siècles, cette règle vaut toujours.

Ainsi peut-on établir des formules et/ou des tableaux pour les dates de Pâques. Pâques tombe au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril. Dans le dernier cas, il y a Pleine Lune le 20 mars, de sorte que la première Pleine Lune de printemps tombe le 18 avril, si c'est un dimanche, Pâques est fêté le 25 avril. Ce fut le cas en 1943 et cela le sera à nouveau en 2038. Pâques est tombé un 22 mars en 1818 et fera de même en 2285. En 2008 Pâques tombe le 23 mars. Ceci fut aussi le cas en 1913, mais ne revient qu'en 2160. Dans le calendrier Grégorien Pâques tombe une fois sur 105 années le 23 mars. Le 22 mars ne qu'une fois en 207 années (en moyenne!). Les dates entre le 28 mars et le 21 avril reviennent tous les 30 ans, en moyenne. La date sur laquelle on fête le plus souvent Pâques est le 19 avril (en moyenne, une fois par 26 ans).

Les dates de Pâques pour 2000-2025 sont répertoriées dans le tableau ci-joint (la liste complète de 1583 à 3000 se trouve ici). Si vous voulez calculer le Mercredi des Cendres à partir de Pâques, il faut tenir compte des 40 jours de carême. Les dimanches ne sont pas comptés comme jours de jeûne (de carême). Par conséquent, il faudra compter 46 jours. La Pentecôte, qui tombe traditionnelement 50 jours après Pâques, est fêté par les Chrétiens le 7e dimanche après Pâques. Vous trouverez ici une liste des dates pour le Mercredi des Cendres, Pâques, l'Ascension et la Pentecôte de 1583 à 2600.
 

Les dates de Pâques

23 avril 2000

15 avril 2001

31 mars 2002

20 avril 2003

11 avril 2004

27 mars 2005

16 avril 2006

8 avril 2007

23 mars 2008

12 avril 2009

4 avril 2010

24 avril 2011

8 avril 2012

31 mars 2013

20 avril 2014

5 avril 2015

27 mars 2016

16 avril 2017

1 avril 2018

21 avril 2019

12 avril 2020

4 avril 2021

17 avril 2022

9 avril 2023

31 mars 2024

20 avril 2025


Retour au questions-réponses de l'ORB.