Janvier 2020


AVIS IMPORTANT : Pour obtenir l'heure officielle, ajouter UNE heure aux heures indiquées ci-dessous (en Temps Universel UT pour Uccle)

Phénomènes célestes intéressants

1 La Lune à l’apogée (à 404 580 km de la Terre – Diamètre apparent : 29’32’’) à 2 h
La petite planète (192) Nausikaa (+10,0) à 0°12’ au sud de l’étoile Castor [Alpha Gem (+1,6)] à 18 h (A observer à l’aide d’une lunette ou d’un télescope)
3 Premier Quartier de Lune à 4 h 45 m
Du 03 au 06 janvier, période optimale pour l’observation en seconde partie de nuit de l’essaim de météores (étoiles filantes) des Quadrantides (ou Bootides) avec un maximum théorique d’activité prévu le 4 janvier vers 9 h (dans des conditions favorables : absence de lumière de Lune gênante et taux horaire zénithal THZ ~ 110)
5 La Terre au périhélie - au plus près du Soleil - à une distance de 0,98324 unité astronomique (ua) soit 147 090 610 kilomètres à 8 h
7 La Lune à 3° au nord de l’étoile Aldébaran [Alpha Tau (+0,9)] à 21 h
10 Mercure en conjonction supérieure, c’est-à-dire dans le prolongement de la ligne Terre-Soleil, - dès lors non observable – à 15 h et par ailleurs au plus loin de la Terre à 1,4388 ua soit 215 millions de kilomètres le 5
Eclipse de Lune par la pénombre, visible en Belgique, de 17 h 05 m à 21 h 15 m (Peu spectaculaire puisqu’au moment du maximum de l’éclipse, vers 19 h 10 m, on ne pourra que constater que le bord sud de la Lune apparaît un peu moins brillant que la totalité restante du disque de la Lune)
Pleine Lune à 19 h 21 m
11 La Lune à 5° au sud de l’étoile Pollux [Bêta Gem (+1,2)] à 2 h
La Lune à 1° au nord de l’amas stellaire ouvert M44 (Praesepe) à 24 h
13 La Lune à 4° au nord de l’étoile Régulus [Alpha Leo (+1,3)] à 12 h (A regarder le matin avant le lever du jour)
Saturne en conjonction avec le Soleil – dès lors non observable – à 15 h et par ailleurs au plus loin de la Terre à 11,0165 ua soit 1648 millions de kilomètres
La Lune au périgée (à 365 958 km de la Terre – Diamètre apparent : 32’39’’) à 20 h
15 La petite planète (511) Davida (+9,6) en opposition avec le Soleil dans la constellation des Gémeaux à 7 h
La planète naine (134340) Pluton (+14,7) au plus loin de la Terre à 34,9430 ua soit 5227 millions de kilomètres
17 La Lune à 7° au nord de l’étoile Spica [Alpha Vir (+1,2)] à 3 h
Mars (+1,5) à 5° au nord de l’étoile Antarès [Alpha Sco A (+1,2)] à 4 h
Dernier Quartier de Lune à 12 h 58 m
19 La petite planète (2) Pallas (+10,3) à 31’’ seulement au sud de l’étoile 66 Oph (+5)
20 Le Soleil entre dans le signe du Verseau à 14 h 55 m alors qu’il est passé de la constellation du Sagittaire dans laquelle il se trouvait depuis le 18 décembre dans la constellation du Capricorne ce 20 janvier
La Lune à 2 ½° au nord de Mars (+1,4) à 19 h (Mars visible le matin !)
21 La petite planète (5) Astraea (+8,9) en opposition dans la constellation du Cancer à 7 h
23 La Lune à ½° au sud de Jupiter (-1,9) à 3 h (et même en occultation dans une partie de l’Océan Indien et de l’Australie)
24 Nouvelle Lune à 21 h 42 m
27 Vénus (-4,1) à 0,1° au sud de Neptune (+7,9) à 19 h (A observer à l’aide d’un petit instrument)
28 La Lune à 4° au sud de Neptune (+7,9) à 6 h (et à proximité de Vénus les 27 et 28 au soir vers 18 h)
La Lune à 4° au sud de Vénus (-4,1) à 7 h (Vénus visible le soir !)
29 La Lune à l’apogée (à 405 393 km de la Terre – Diamètre apparent : 29’29’’) à 21 h

Visibilité des planètes

Visibles à l’œil nu : Vénus, Mars, Jupiter
Difficiles à observer : Mercure, Uranus, Neptune
Inobservable : Saturne

Mercure (-0,9/-1,0), du 24 janvier au 19 février environ, le soir au-dessus de l’horizon sud-ouest dans la constellation du Sagittaire (À ne pas confondre avec Vénus, nettement plus brillante !), se couche le 1 à 15 h 11 m, le 15 à 16 h 10 m et le 31 à 17 h 46 m
Vénus (-4,0/-4,1), le soir au-dessus de l’horizon sud-ouest d’abord dans la constellation du Capricorne et ultérieurement dans celle du Verseau, se couche le 1 à 18 h 43 m, le 15 à 19 h 27 m et le 31 à 20 h 15 m soit respectivement 2 h 56 m, 3 h 22 m et 3 h 43 m après le Soleil
Mars (+1,6/+1,4), le matin au-dessus de l’horizon sud-est d’abord dans la constellation de la Balance, ensuite dans celle du Scorpion et enfin dans celle d’Ophiuchus, se lève le 1 à 4 h 25 m, le 15 à 4 h 22 m et le 31 à 4 h 15 m soit respectivement 3 h 20 m, 3 h 17 m et 3 h 06 m avant le Soleil
Jupiter (-1,8/-1,9), à partir du 25 janvier environ, le matin au-dessus de l’horizon sud-est dans la constellation du Sagittaire, se lève le 1 à 7 h 32 m, le 15 à 6 h 50 m et le 31 à 6 h 00 m soit respectivement 0 h 13 m, 0 h 49 m et 1 h 21 m avant le Soleil
Saturne (+0,5/+0,7), en conjonction avec le Soleil le 13 et en réapparition seulement à partir du 31 janvier le matin au-dessus de l’horizon dans la constellation du Sagittaire, passe au méridien le 1 à 12 h 33 m, le 15 à 11 h 45 m et le 31 à 10 h 50 m, dès lors pratiquement inobservable
Uranus (+5,7/+5,8), à partir du 15 janvier, avant et après minuit au-dessus de l’horizon dans la constellation du Bélier, passe au méridien le 1 à 19 h 01 m, le 15 à 18 h 06 m et le 31 à 17 h 04 m
Neptune (+7,9/+7,9), le soir au-dessus de l’horizon sud-ouest dans la constellation du Verseau, se couche le 1 à 21 h 42 m, le 15 à 20 h 49 m et le 31 à 19 h 49 m

Pour ceux qui veulent en savoir plus :

Annuaire de l'Observatoire Royal de Belgique

Ephémérides astronomiques  de la Société Royale belge d'Astronomie, de Météorologie et de Physique du Globe SRBA


Retour aux questions.
Contact Nederlands Mis à jour le 23 dé:cembre 2019 par HL