Offres d’emploi

L’Observatoire Royal de Belgique (ORB) recherche un collaborateur scientifique (titulaire d’un Master ou d’un doctorat) pour rejoindre l’équipe du projet DELPHFI, dont le but est d’accroitre notre compréhension et nos capacités de prévision des éruptions solaires à l’aide de techniques d’apprentissage profond (« deep learning »).

En savoir plus...

L'Observatoire royal de Belgique (ORB) fournit des services GNSS à EPOS (European Plate Observing System) et EUREF (IAG Reference Frame sub-commission for Europe). Le chercheur engagé fera partie d’une équipe internationale, composée de scientifiques travaillant dans un environnement dynamique et opérationnel, et interagissant avec des équipes GNSS du monde entier. Nous recherchons un scientifique passionné, capable de travailler à la fois de manière autonome et en collaboration.

En savoir plus...

Dans le cadre du projet BRAIN-be 2.0 BELSHAKE, financé par la Politique scientifique fédérale, la Direction Opérationnelle Sismologie & Gravimétrie de l'Observatoire royal de Belgique recrute un doctorant pour compiler une base de données sur les mouvements du sol dus aux tremblements de terre en Belgique et pour utiliser ces données pour évaluer les modèles existants ou développer de nouveaux modèles de mouvements du sol qui peuvent être appliqués en Belgique.

En savoir plus...

L’Observatoire royal de Belgique (ORB) souhaite engager un collaborateur scientifique pour participer aux activités de validation du modèle EUHFORIA et à l’utilisation de données de nouvelles missions héliosphériques.

En savoir plus...

Le but de ce projet est d'améliorer nos connaissances sur la formation et l'évolution de Mercure en utilisant des données de rotation. Deux axes de recherche sont en cours de développement qui s'appuient sur l'expertise du groupe de recherche en planétologie de l'Observatoire Royal de Belgique (ORB). Nous prendrons en compte les flux dans le noyau de Mercure dans la théorie de la rotation de Mercure et nous développerons une nouvelle modélisation de l'évolution thermique du noyau. Les deux éléments amélioreront l'interprétation des données géodésiques actuelles et futures en termes de l'intérieur de Mercure. La géodésie planétaire - l'étude de la rotation, du champ gravitationnel et de la forme d'une planète - est actuellement la source principale d'information sur l'intérieur profond de Mercure.

Le/la candidat(e) travaillera au développement d'une ou des deux lignes de recherche en collaboration avec plusieurs planétologues de l’ORB. Le/la candidat(e) contribuera également à la rédaction de publications et rapports scientifiques.

En savoir plus...

La Direction Opérationnelle « Séismologie-Gravimétrie » de l'Observatoire Royal de Belgique recherche un sismologue expérimenté pour renforcer son équipe sur le thème de la sismicité induite, afin de contribuer à l'exercice de ses tâches et missions.

En savoir plus...